iRENALA : Lancement du nouveau Réseau
14 juin 2012
Réseau National de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, iRENALA, qui a été (...)

L’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique à Madagascar bénéficient aujourd’hui d’un outil moderne pour échanger au niveau national mais également international. La coopération française a activement participé à la création du Réseau National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, iRENALA, qui a été inauguré le 8 juin 2012.

La pluie qui s’est abattue sur Tamatave en ce vendredi 8 juin n’a pas freiné l’enthousiasme des acteurs réunis à l’occasion de l’inauguration du Réseau National de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique iRENALA. Organisée par M. Horace GATIEN, Président de l’université de Toamasina, cette inauguration à réunis les différents acteurs à la base du lancement de ce nouvel outil qui devrait faciliter la vie des universitaires et des chercheurs malgaches tout en familiarisant les étudiants à l’usage régulier des TIC.

Ainsi devant un public nombreux, la communauté universitaire, le Premier ministre, M. Jean Omer BERIZIKY, le ministre des Télécommunication, M. Ny Hasina ANDRIAMANJATO, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Amette Etienne Hilaire RAZAFINDEHIBE, le Président de l’association iRENALA, M. Lala ANDRIAMAMPIANINA, le Conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle près l’Ambassade de France, Mme Véronique DE ROHAN CHABOT et le Directeur Général de l’entreprise TELMA en qualité de prestataire, M. Patrick PISAL HAMIDA, ont inauguré ce réseau. Afin de démontrer les capacités offertes par ce nouvel outil, plusieurs intervenants se sont exprimés à distance via la mise en place de visioconférences.

Grâce à iRENALA, l’optimisme est permis

Jusqu’à peu, les étudiants, les chercheurs et les enseignants de Madagascar étaient victimes de la fracture numérique. En comparaison de leurs homologues étrangers, l’accès aux ressources numériques était au mieux limité, au pire impossible. Depuis le lancement du réseau iRENALA qui relie entre elles les institutions universitaires et connecte le monde scientifique malgache à l’international en très haut débit, l’échange de données et la mise en place de nouvelles formations à distance s’en trouve grandement facilités. Partenaire de la modernisation du système éducatif malgache depuis 15 ans, la coopération française a œuvré pour la mise en place de cet outil moderne et performant.

Le projet MADES dédié à la modernisation de l’Enseignement supérieur malgache et lancé en 2007 a ainsi investi plus de 800 000 euros afin d’approvisionner le monde universitaire en matériel d’enseignement moderne (création de salles multimédias et de vidéoconférence...), de participer à la construction de plusieurs réseaux de type WIMAX en partenariat avec l’agence nationale de réalisation de l’e-gouvernance (ANRE) et de financer une partie du réseau iRENALA. En plus d’un apport matériel, la coopération française a également mis à disposition du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESupReS) des techniciens qualifiés qui ont apporté leur expertise à la réalisation du réseau.

iRENALA aujourd’hui, demain le LMD ?

Le lancement du réseau iRENALA va offrir de formidables opportunités au monde universitaire en matière de diversification des ressources et des possibilités d’enseignement. Cependant, iRENALA n’est pas une fin en soi, ces capacités doivent inciter l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique à poursuivre les efforts en matière de modernisation de l’ensemble du système, notamment en matière de normalisation internationale via la réforme Licence/Master/Doctorat dont le chantier a été lancé en 2008 et qui ne rentrera en vigueur qu’à la rentrée universitaire 2013-2014.

Revenir    AccueilAccueil du site