E-journées nucléaires virtuelle
8 octobre 2021
8 octobre 2021

E-journées nucléaires virtuelle

L’INSTN représente Madagascar
Dans le contexte pandémique qui sévit encore le monde actuellement, l’ouverture officielle des e-journées nucléaires virtuelles s’est faite par visio conférence, hier à Fiadanana.
Comme à l’accoutumée, Madagascar participe à ce rendez-vous hautement scientifique par le biais de Institut National des Sciences et Techniques Nucléaire ou INSTN.

A l’occasion de cette ouverture officielle, Le Pr ASSOUMACOU Elia Béatrice, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a souligné l’importance du secteur nucléaire sur le développement du pays. Ainsi, le programme en question tient compte de quelques secteurs, à savoir : la santé avec la radiothérapie pour le traitement des cancers par exemple ; l’agriculture avec l’optimisation des engrais ; l’eau avec le suivi de la pollution des nappes phréatiques ; les mines avec les mesures d’accompagnement en radioprotection ; l’élevage avec l’optimisation de la reproduction et de la santé animales. Par la même occasion, elle a procédé à la signature du programme cadre national régissant la coopération technique avec et financé par l’AIEA pour les cinq prochaines années.

Pour cette année, la séance s’est déroulée dans 3 centres dont Madagascar, Afrique et Vienne, siège de L’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique), organisatrice de l’événement avec l’AUF. Le thème choisi pour cette année 2021 est : “ la contribution de la technologie nucléaire à la lutte contre les maladies zoonotiques émergentes et ré-emergentes (Covid19) , le Kere, le changement climatique et l’instabilité énergétique à Madagascar".
Tout au long des ces 64 ans d’existence, L’AIEA a toujours contribué aux processus des résolutions des différents problèmes de l’humanité. Madagascar est membre de L’AIEA depuis 1976.

MESupReS FiadananaMESupReS Fiadanana
Revenir    AccueilAccueil du site